Cher Gabriel. H. W. Freihow

Voici un magnifique document, d’un auteur norvégien, qui traite de l’autisme. Cette lettre touchante, d’un père à son fils, est écrite dans un style poétique, bucolique et métaphorique. La nature est, ici, omniprésente. Gabriel nous apparaît tel « Le Petit Prince de St Exupéry », exigeant, entêté, rêveur et naïf, en quête perpétuelle de vérité. L’auteur se questionne par rapport à la maladie de son fils. Il parle en son nom de narrateur mais aussi au nom du couple fragile qu’il forme avec la mère de Gabriel. Un couple qui refuse, avant tout, de capituler face à l’épreuve. Il est question, dans ce document, de l’amour de Gabriel mais aussi de toute l’empathie, la bienveillance et de la compassion ressenties dans l’entourage du garçon. Halfdan Freihow écrit de manière passionnée à son fils cadet pour lui expliquer également à quel point sa maladie entraîne des difficultés. Un père qui va jusqu’à s’excuser de manquer de force et d’énergie face à cet être différent des autres. Poignante définition du chagrin. Traduction imperceptible. Ce document nous captive par toute la beauté et la tendresse qui s’en dégagent. Coup de coeur! Sélection Grand Prix des Lectrices du « Elle » 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.