Fairyland. A. Abbott

Fairyland

Cette biographie n’est pas un conte de fée. Alysia Abbott nous livre son histoire personnelle à la fois tragique et singulière: une enfant élevée par un père homosexuel à San Francisco dans les années 1970. Alysia n’a que deux ans lorsqu’elle perd sa mère dans un terrible accident de voiture. Le duo père-fille va alors se former: Steve Abbott déménage à San Francisco, avec sa fille, où il va mener librement sa vie de poète et de militant homosexuel. Aujourd’hui, Alysia a rassemblé tous ses souvenirs pour redevenir cette petite fille élevée dans la culture hippie. Vingt ans plus tard, la voici qui dresse, avec tendresse, un portrait de son père énigmatique. Avec intérêt, la lectrice découvre la scène intellectuelle de San Francisco (1970 à 1990) mais aussi le combat de la communauté gay décimée par le sida. Les annotations, photos, lettres et poèmes laissés par Steve Abbott donnent de la profondeur au récit.  Alysia nous parle de sa difficulté à grandir et à trouver sa place de femme dans cette vie marginale où les rôles s’inversent de façon étonnante. Chef de file du mouvement New Narrative, Steve Abbott est mort du sida en 1992. Ce témoignage engagé a remporté le Grand Prix de l’Héroïne Madame Figaro 2015. Bon moment de lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.