Les larmes noires de Mary Luther. A. J. Mayhew

Les Larmes noires de Mary Luther par Anna Jean Mayhew

Très bon roman américain qui nous rappelle « la couleur des sentiments ». La narratrice est Jubie, une adolescente issue d’une famille bourgeoise blanche composée de quatre enfants. En 1954, en Caroline du Nord, il est question de ségrégation, de haine et d’intolérance mais aussi d’amitié, d’amour, de complicité. Sur un tempo negro spiritual afro-américain, Jubie nous fait partager le quotidien de sa famille, ses vacances, ses amours et ses problèmes personnels. Elle est véritablement attachante, puérile, sensible et livre avec, beaucoup de fraîcheur, un instantané de son époque. Sa bonne noire Mary, à qui elle tient sincèrement, paiera le prix fort de sa différence. Plusieurs drames vont bouleverser la vie de toute la famille tout au long du roman. La lectrice ne s’ennuie jamais; les derniers chapîtres se révèlent riches en rebondissements. Excellent moment de lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.