Fils du feu. G. Boley

Fils du feu par Boley

C’est un fait : nos ados lisent de moins en moins. Heureusement, certaines lectures sont obligatoires au cours de français (merci !). Et voici le parfait exemple d’un roman qui peut réconcilier les plus de quinze ans avec la lecture. Guy Boley est l’auteur de ce roman poétique qui raconte une vie dans un microcosme, un quartier de Besançon, à la fin des années cinquante. Un enfant, Jérôme, décrit son quotidien entre l’école, la forge et la maison familiale où il retrouve ses voisins, sa grand-mère, ses parents, son petit-frère et sa sœur. Le narrateur est émerveillé par cette forge où il voit son père travailler avec Jacky dans un univers de feu, de fer et de mythologie. Puis, surgit un drame qui va laisser place au vide ; un vide à combler. Guy Boley nous offre un roman singulier constellé d’univers, de mots, de métaphores et d’images. La lectrice se laisse emporter par la vie paisible de ce quartier populaire ; un monde artisanal qui va finir par basculer dans la modernité. Comment se construire malgré son passé ? Un roman bouleversant d’intelligence, écrit dans un style incandescent ; une leçon de vie bien utile aux ados d’aujourd’hui. Excellent moment de lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.