AGATHA. F. Deghelt

Tout le monde connaît Agatha Christie, l’auteure anglo-saxonne la plus lue après Shakespeare (4 millions de livres vendus par an!). Pourtant, le grand public ignore un épisode énigmatique de sa vie personnelle: la mise en scène de sa propre disparition pendant dix jours. Décembre 1926: Agatha Christie disparaît mystérieusement en laissant sa voiture abandonnée en pleine campagne. Le mari d’Agatha est rapidement accusé de meurtre car la police enquête et découvre sa double vie. Que s’est-il passé dans la tête de la reine du polar? Avec une certaine élégance, Frédérique Deghelt se glisse dans la peau de la célèbre romancière pour nous livrer son interprétation. Dans un tête-à-tête avec la lectrice, la narratrice évoque longuement la perte de sa mère, la trahison de son grand amour et son incapacité à écrire. Cachée dans un hôtel chic du Yorkshire, où elle est inscrite sous le nom de la maîtresse de son mari, Agatha rencontre quelques personnages qui vont la pousser dans sa réflexion. Cette fiction romantique, très réussie, passionne et interpelle. L’auteure s’interroge judicieusement à propos de la frontière entre la fiction et la réalité. Avec succès et sur un air de musique folk, Frédérique Deghelt nous replonge dans l’atmosphère surannée d’un grand hôtel. Excellent moment de lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.